CHEZ NOUS A STRASBOURG

chez nous strasbourg heju 1

Comme vous le savez, nous sommes désormais parisiens ! Voilà donc quelques semaines que nous avons quitté notre nid douillet strasbourgeois. Durant d’un an, vous avez pu découvrir quelques morceaux choisis de ce 50 m2 au parquet clair et aux murs blancs. Mais, avant de partir, nous voulions faire un dernier beau reportage qui en montre un peu … D’abord parce que vous avez été beaucoup à nous le demander mais aussi pour lui rendre un dernier hommage !

Si l’on revient un peu en arrière, on pourrait presque dire que cet appartement est tombé du ciel pour nous. Il répondait vraiment à toutes nos attentes … Il était lumineux, avait de beaux volumes, beaucoup de cachet, un parquet en sapin pour le côté scandinave et même un balcon donnant sur une rue piétonne typique du centre historique de Strasbourg. Et puis c’était notre premier appartement à deux alors nous voulions vraiment le décorer avec amour en mélangeant mobilier fait-maison, pièces chinées et grands classiques du géant suédois. Nous avons aussi accumulé beaucoup de petits objets pour égayer cet univers blanc et minimaliste ! On a toujours aimé l’idée d’apporter des touches de couleur à travers de beaux objets. Du coup, si vous regardez bien les photos, vous pourrez retrouver tous les créateurs sur lesquels nous avons craqué au fil des années et les DIY que nous avons partagé sur heju …

chez nous strasbourg heju 3chez nous strasbourg heju 4chez nous strasbourg heju 5

Dans la grande pièce de vie, se mêlent la salle à manger, le coin bureau et évidemment le salon. Sur le mur du fond, nous avons créé des petites boîtes que l’on a empilé dans l’esprit de l’étagère Stacked de . On aime y ranger tous nos livres fétiches mais aussi y exposer nos objets préférés comme le petit sac , le vase rose d’ ou l’horloge en marbre trouvé dans le grenier de la maison des parents de Julien. Au-dessus, on a ajouté une petite touche colorée grâce à nos formes graphiques en bâtons d’esquimaux ! A côté, nous voulions vraiment avoir un grand bureau qui pourrait accueillir nos projets et nos maquettes un peu encombrantes. Du coup, on a réutilisé un ancien plan de travail de cuisine que l’on a posé sur les jolis tréteaux graphiques de chez . Pour donner une touche de couleurs, nous avons utilisé des rails de train en bois où l’on a disposé toutes nos cartes préférées. Pour finir, nous avons accroché la jolie guirlande de au-dessus de nos têtes.

Du côté de la salle à manger, nous avons trouvé quatre chaises Baumann chez Emmaüs peintes dans un bleu électrique. Au début, on voulait les repeindre et puis finalement on a trouvé qu’elles s’accordaient parfaitement avec les motifs des sets de tables , la magnifique ligne de linge de maison dessinée par l’artiste Beci Orpin, que l’on a déniché chez . Du coup, on les a laissé comme ça (pour l’instant) ! Pour donner un côté festif à la pièce, nous avons suspendu au-dessus de notre table une multitude de pompons dans les tons roses trouvés chez .

chez nous strasbourg heju 2chez nous strasbourg heju 6 chez nous strasbourg heju 7

Dans le salon, il y a évidemment notre canapé fait-maison dont nous vous parlions il y a quelques semaines. Nous l’avons égayé avec des coussins mais aussi avec les jolies réalisations de et . Autour, vous reconnaissez le petit meuble modulable que l’on a imaginé pour et la cimaise très pratique réalisée à partir d’une moulure d’angle. En face, sur notre jolie chaise à barreaux, on retrouve le petit coussin Pomme de . Au centre, nous avons joué la carte de la simplicité avec la petite table basse , le tapis beige rond de et évidemment notre petite télévision que vous aviez beaucoup aimé lorsque nous lui avions consacré un article. Au-dessus, nous avons accroché la jolie tête de lapin en fil de fer imaginée par et dénichée lors de notre séjour à Nantes chez l’.

chez nous strasbourg heju 8chez nous strasbourg heju 9

Dans la grande entrée, nous avons eu la place de mettre le banc que nous avions réalisé, avec le reste de notre famille de chaise, dans le cadre de nos études. Il est très pratique pour poser toutes nos affaires lorsqu’on rentre chez nous ! Au-dessus, nous avons accroché notre porte-carte où l’on trouve bien sûr des cartes mais aussi nos  objets fétiches comme la petite plante de . Dans le même esprit, nous avons créé des étagères dans la cuisine où l’on dispose la vaisselle qu’on aime et nos livres de recette. Entre autres, vous aurez sûrement reconnu la jolie assiette de et la manique de . Finalement avant d’entrer dans la chambre, nous avons choisi de placer une commode blanche, très pratique pour ranger tout notre matériel créatif ! Au-dessus, il y a bien sûr l’affiche de , un petit mug et le calendrier perpétuel de .

chez nous strasbourg heju 10 chez nous strasbourg heju 11 chez nous strasbourg heju 12

Côté chambre, nous avons récupéré un cadre de lit très simple, en bois mais que l’on ne trouvait pas très joli. Du coup, nous avons choisi de le peindre en jaune pour lui donner du peps ! Comme vous l’avez souvent vu, on adore marier ce jaune aux motifs de la housse de couette dessinée par . Sur la table de nuit d’Hélène (qui est en fait un tabouret vintage), vous reconnaissez la fameuse lampe bijou et une petite tasse . Du côté de Julien, vous découvrez sa collection de CD, la petite lampe et l’un de nos petits carnets texturés. En face, il y a nos deux commodes et notre chaise Bertoia dont nous vous contions l’histoire il y a peu de temps. Enfin, sur la poignée de porte de notre chambre, on adore pendre nos tote bag préférés et garder à portée de main les produits , tellement beaux qu’ils méritent d’être exposés fièrement ! Vous l’aurez compris, nous avons donc eu un peu de mal à quitter tout ça et emballez tous nos objets. Mais, rassurez-vous, la série des « chez nous » est loin d’être terminée … Nous reviendrons très bientôt pour les premiers clichés de notre nouveau home sweet home dans un autre style, petit mais toujours aménagé avec amour. Alors, restez dans le coin pour ne rien rater !

DIY SUSPENSION DE FETE

fete, diy, heju, atelier brunette, tissu, mobile, ethnique, festif, noel, christmas

Ça y est, nous sommes le 1er décembre ! Tout le monde va pouvoir ouvrir la première case de son calendrier de l’avent et profiter d’un petit chocolat bien mérité … Mais, la vraie bonne nouvelle du jour, c’est aussi qu’on va vous gâter sur heju !! Et oui, cette année pour Noël, nous avons décidé de mettre les petits plats dans les grands. Chaque lundi jusqu’au 25 décembre, vous retrouverez un DIY spécial Noël autour de différents thèmes pour que votre intérieur brille de mille feux le jour J. Pour ces quatre idées, nous nous sommes associés à qui propose une ligne de textile à la fois doux et graphique. Nous avons donc essayé de décliner le tissu sous différentes formes pour que votre décoration de Noël ne ressemble à aucune autre. On commence donc aujourd’hui par la première idée qui viendra égayer vos murs blancs. Allez, c’est parti !

fete, diy, heju, atelier brunette, tissu, mobile, ethnique, festif, noel, christmas

Pour cela, vous aurez besoin de deux jolis tissus. De notre côté, nous avons choisi d’associer les modèles Golden Moon et Shine Blue-Black de ! Vous verrez, le choix est loin d’être facile tellement la boutique regorge de beaux motifs … Une fois que vous vous serez décidé, il ne vous manque qu’une belle branche d’environ 50 cm, une paire de ciseaux, une bobine de fil … Et c’est tout !

fete, diy, heju, atelier brunette, tissu, mobile, ethnique, festif, noel, christmas

Pour commencer, coupez des morceaux de 1 cm de large et de 25 cm de long dans les deux tissus. Vous pouvez y aller franchement puisqu’il vous en faudra 90 pour le tissu Shine Blue-Black et 120 pour le Golden Moon. Alors oui, c’est un peu répétitif mais promis, ça vaut le coup ! Et puis, rien ne vous empêche d’écouter votre album préféré en même temps pour faire tout ça en rythme.

fete, diy, heju, atelier brunette, tissu, mobile, ethnique, festif, noel, christmas

Vous pouvez maintenant assembler vos bandes de tissus pour former les pompons ! Prenez-en 15 dans votre main (et pas une de !) et pliez le tout en deux autour de votre doigt. Entourez le tout avec une autre bande de tissu juste en dessous de votre doigt, serrez très fort et faites un nœud. N’hésitez pas à égaliser la longueur de vos bandes de tissus pour que tous vos pompons soient identiques.

fete, diy, heju, atelier brunette, tissu, mobile, ethnique, festif, noel, christmas

Une fois vos pompons formés, il ne reste qu’à les accrocher. Pour vous faciliter la tâche, on vous conseille de suspendre la branche et de placer les pompons un par un. Pour cela, passez une ficelle dans la boucle du pompon et commencez par accrocher le pompon du haut en le plaçant bien au centre. Faites de même avec les suivants en les plaçant de chaque côté en quinconce et ainsi de suite ! Vous pouvez maintenant accrocher fièrement votre suspension et donner un air de fête à votre intérieur.

fete, diy, heju, atelier brunette, tissu, mobile, ethnique, festif, noel, christmas fete, diy, heju, atelier brunette, tissu, mobile, ethnique, festif, noel, christmas

Vous avez remarqué les petits photophores sur la dernière photo ? Si vous êtes sur Paris le dimanche 14 décembre, vous pourrez les réaliser avec nous lors du ! Du coup, vous faites votre shopping de Noël puis vous venez dégourdir vos dix doigts avec nous ! L’idée est de passer un chouette moment créatif tous ensemble et surtout de repartir avec de jolis photophores graphiques, idéals pour égayer vos table de fêtes ! L’atelier aura lieu le dimanche 14 décembre de 14h30 à 15h30 à La Cartonnerie (12 rue Deguerry dans le 11ème arrondissement) à un prix tout doux de 10 euros. Pour vous inscrire, écrivez-nous juste un petit mail à cette adresse : @lowliferpg.info. Attention, l’atelier est limité à 10 personnes alors … à vos claviers !

PROJET DE DIPLÔME

Aujourd’hui est un grand jour car nous vous dévoilons une toute nouvelle vidéo ! Et, pas n’importe laquelle puisqu’il s’agit de la vidéo retraçant notre projet de diplôme. Ce projet est tout simplement l’aboutissement de cinq années d’étude au sein de l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Strasbourg. Pendant de 8 mois, nous avons travailler d’arrache-pied pour créer de toute pièce une opération de logements à Strasbourg. Autant vous dire qu’avec ce projet, nous sommes passés par toutes les émotions. Nous l’avons adoré, travaillé encore et toujours, perfectionné dans les moindres détails mais nous l’avons aussi détesté jusqu’à, parfois, vouloir tout arrêter … Car c’est aussi ça les études d’architecture, beaucoup (beaucoup) de travail et surtout énormément d’exigence. Mais, finalement, nous sommes très fiers d’avoir tenu le coup ! Cela valait vraiment la peine de se donner du mal car nous avons eu l’heureuse surprise d’être majors de promo et nous avons donc eu la chance de voir notre projet exposé dans le hall de l’école !!

Il est difficile pour nous de résumer en quelques lignes ces 8 mois de travail intense … Mais, on va quand même essayer de vous en parler un peu ! La première difficulté était de trouver un sujet. Revenant tout juste de notre voyage au Japon, cela n’a pas été facile de se remettre au boulot et de partir d’une feuille blanche. Nous avons donc longuement hésité avant de finalement travailler sur un projet de logements, au cœur du centre historique de Strasbourg. Un pari un peu fou tant le patrimoine architectural français est protégé. D’ailleurs, nos profs nous l’ont tout de suite fait comprendre en nous mettant bien la pression … « Vu où vous vous implantez, ça a intérêt à être parfait ! » Mais comme nous sommes un peu têtus, nous avons tout de même garder notre première idée et nous avons donc imaginé 75 logements au cœur de la Petite France.

Mais, nous ne voulions pas avoir de simples logements. Nous voulions vraiment créer une mixité entre public et privé ! Notre maître mot était « slow life », c’est-à-dire imaginer une vie de proximité où tout serait à porter de main, une vie au bord de l’eau qui s’écoule naturellement entre intérieur et extérieur … Comme vous pouvez l’imaginer, ce fut un travail de longue haleine et, comme toujours dans un projet, il y a eu d’innombrables allers-retours, beaucoup d’envies à concilier, de compromis à faire et de doutes à surmonter.

Un projet de diplôme, cela signifie aussi beaucoup de nuits blanches et d’abnégation (certains abandonnent même en cours de route). Les profs essaient toujours de nous pousser dans nos retranchements pour qu’on leur montre de quoi nous sommes vraiment capables. Rien n’était donc gagné avant les rendus finaux de juillet et septembre … Au programme, nous avions prévu 6 planches A0 (soit d’1m sur 80 cm) avec plan masse, croquis, schémas, plans, coupes, élévations, axonométries, vues et détails … Sans oublier les maquettes à différentes échelles, allant de la maquette masse à la maquette au 1/20ème. Et, en bonus, nous avions même préparé différents petits carnets retraçant l’histoire de notre projet, la variété des typologies de logement et tous les détails techniques de nos bâtiments. Et puis, il ne faut pas oublier de bien préparer son oral puisque c’est aussi ça le métier d’architecte, savoir défendre ses idées et être capable de répondre à toute critique !

Heureusement, nous étions deux pour surmonter tout ça et nous voulions vraiment vous faire partager cette expérience à travers cette vidéo qui décrit l’ambiance, un peu idéalisée il est vrai, d’un projet de diplôme d’architecture. Désormais, nous sommes fiers de pouvoir dire que nous sommes architectes !! Un métier pas toujours compris par tout le monde mais un métier qu’on a toujours voulu exercé pour essayer de faciliter le quotidien des gens et aussi les faire rêver. Ces études nous ont ouvert l’esprit sur tellement de domaines qu’il est un peu difficile de savoir ce qu’on veut vraiment faire avec notre diplôme en poche. Pas étonnant donc que beaucoup d’étudiants en architecture souhaitent faire une pause pour réfléchir à tout ça et se poser les bonnes questions … De notre côté, c’est un peu le cas et on voulait en profiter pour s’occuper du blog, de nos projets perso, de nos collaborations. Mais, on garde toujours l’architecture dans un coin de nos têtes car c’est quelque chose qui nous anime et nous sommes bien décidés à monter notre propre studio dans les prochaines années.

Si vous êtes curieux et que vous souhaitez en savoir sur notre projet, nous vous donnons rendez-vous sur notre portfolio en ligne qui devrait voir le jour très prochainement !