ÊTRE SON PROPRE PATRON

entreprenariat studio heju 1

Vous êtes de en nombreux à nous demander comment se passe notre vie d’entrepreneurs alors on voulait vous parler en détails de nos journées et de nos premières expériences de jeunes patrons. Tous ceux qui travaillent chez eux savent à quel point il est compliqué de se fixer des horaires de travail, de s’y mettre le matin et, surtout, de s’arrêter le soir. Travailler à son compte offre de grandes libertés. On aménage soi-même son propre emploi du temps, on peut par exemple faire une pause dans l’après-midi et travailler tard le soir, tout est possible ! Mais souvent quand on débute, on ne compte pas trop ses heures. Et c’est d’autant le cas lorsqu’on est deux dans la même aventure. D’ailleurs, cela nous arrive souvent que l’on nous pose la fameuse question « C’est pas trop compliqué de bosser en couple ? ». Alors oui, forcément, ce n’est pas rose tous les jours mais on a la chance de se compléter et d’avoir toujours cette envie d’avancer dans le même sens. Au quotidien, on se soutient l’un l’autre, on se donne de la force pour se dépasser et aller loin. Et surtout, on tente et on expérimente. C’est aussi ça qu’on aime dans l’entreprenariat !

entreprenariat studio heju 2 entreprenariat studio heju 3

Notre situation est un peu particulière car on a ieurs casquettes et des projets très différents à gérer. Nous sommes avant tout architectes de par notre formation. Cela nous amène à rénover des appartements, des boutiques, dessiner des plans, créer des vues en 3D, suivre des chantiers, etc. Mais nous sommes aussi blogueurs avec toutes les activités qui gravitent autour comme les DIY, les workshops, les partenariats ou les évènements. Et nous avons également la casquette de à travers le où l’on vous propose des objets et des meubles en auto-édition et imaginés en collaboration avec des créateurs français. On aime beaucoup pouvoir gérer ces différentes activités mais, parfois, on se demande si vous vous y retrouver. Il faut dire que ce n’est pas évident de communiquer à la fois sur notre métier et notre côté touche-à-tout. Certains clients voient avant tout notre côté blogueur et mettent un peu de côté l’aspect créatif (ce qui nous frustre beaucoup évidemment) et d’autres préfèrent nous voir comme des architectes et ne comprennent pas forcément l’intérêt d’avoir un blog. De notre côté, on trouve que tout se complète plutôt bien et que chaque facette de notre univers permet d’assouvir nos envies créatives !

entreprenariat studio heju 4

Lorsque l’on débute son activité, on a l’impression de se lancer dans l’inconnu et il est très important à ce moment-là d’être bien entouré et de croire en soi. Il faut savoir être multitâche pour gérer tous les problèmes de front car, malheureusement, on ne passe pas juste notre temps à être créatifs. Il y aussi toutes les tâches un peu « ingrates » comme les devis, les contrats, la comptabilité, la communication, les mails, etc. qui sont pourtant indispensables pour que tout fonctionne correctement. Mais, s’il y a bien une chose qui nous fait oublier tout ça, c’est lorsque des clients font appel à nous pour notre travail et notre univers. On pense notamment à Des Petits Hauts et Klin d’œil qui nous ont fait confiance pour nos premiers projets en tant qu’architectes. Quand on termine ce genre de projets, vous n’imaginez pas à quel point on est fiers de ce qu’on a accompli et de tout ce que l’on a appris. Chaque projet est un nouveau challenge qui nous fait grandir et  nous donne envie de toujours aller loin. Etre son propre patron est une expérience très enrichissante dans laquelle on apprend beaucoup sur soi-même. Evidemment, il y a toujours le revers de la médaille. On ne prend pas souvent de vacances, on a très peu de soirées rien qu’à nous et on ne gagne pas des fortunes, surtout au début. Mais, de notre côté, on a la chance d’avoir le blog pour échanger avec vous et nous nourrir de tous vos compliments, de vos remarques qui nous boostent pour continuer et avancer. Chaque fois que vous participez à l’un de nos ateliers DIY, que vous nous proposez un projet d’archi ou que vous achetez l’un de nos objets sur le , vous n’imaginez pas à quel point cela nous touche. Alors encore une fois merci d’être là à nos côtés et de nous encourager dans tous les projets que nous entreprenons !

L’APPARTEMENT MARIE-SIXTINE

appartement marie sixtine heju 1 appartement marie sixtine heju 2 appartement marie sixtine heju 3

Grâce à notre blog, de en de marques viennent vers nous pour imaginer des collaborations ou des projets ensemble. Evidemment, nous recevons tous types de demandes, certaines n’ont aucun rapport avec notre blog et d’autres sont très intéressantes et ambitieuses. Mais celles que l’on préfère recevoir, ce sont évidemment les créatives ou venant de marques que l’on admire. Alors, quand on peut allier les deux, c’est encore mieux ! C’est exactement ce qui est arrivé il y a quelques semaines, quand la jolie marque de vêtements nous a é. L’équipe souhaitait que l’on imagine un atelier DIY autour de leurs nouveaux bureaux et en cohérence avec leur magnifique appartement « Chez Marie-Sixtine ».

appartement marie sixtine heju 4 appartement marie sixtine heju 5appartement marie sixtine heju 6appartement marie sixtine heju 7 appartement marie sixtine heju 8

On a adoré leur idée d’étendre l’univers de la marque dans un bel appartement niché au-dessus de leur boutique rue de Charonne dans le 11ème arrondissement de Paris. On retrouve tous les codes de Marie-Sixtine avec des teintes douces et la présence de la maille par petites touches. L’ensemble mélange les styles et ressemble à un petit cocon  apaisant où chaque détail est réfléchi. La directrice artistique  a totalement repensé l’espace avec l’aide de l’architecte d’intérieur . Nous sommes vraiment tombés sous le charme de leur travail à quatre mains et de cet appartement unique qui mêle inspirations scandinaves, meubles vintage et détails texturés. C’est un intérieur à la fois doux, bohème et chic. Tout ce qu’on aime ! A tel point qu’on s’est tout de suite senti bien dans cet appartement, les espaces et la déco nous plaisaient tellement qu’on aurait adoré les imaginer. En arrivant dans cet espace, on a envie de regarder chaque détail, de toucher les matières et de se blottir dans la chambre façon cabane en bois clair.

appartement marie sixtine heju 9 appartement marie sixtine heju 10 appartement marie sixtine heju 11 appartement marie sixtine heju 12 appartement marie sixtine heju 13

Pour l’atelier, nous avons imaginé un porte-carte et un pot à crayons, pour rester dans l’univers du bureau, avec des petits clins d’œil à l’appartement de Marie-Sixtine. Nous avons repris la palette de gris et de couleurs pastel signée et y avons ajouté d’autres teintes pâles afin d’obtenir une belle harmonie de couleurs. Le laiton, le cuir et le bois clair ont aussi été des fils conducteurs pour imaginer ces accessoires de bureau. L’atelier s’est très bien passé. L’ambiance était très calme et relaxante, à l’image de l’appartement. Vous pourrez découvrir les objets de bureaux que nous avons imaginé lors d’un prochain article sur les coulisses de la marque. Et, pour qu’il n’y ait pas de jaloux, on vous montrera à cette occasion comment créer un organisateur mural en laiton pour votre bureau !

appartement marie sixtine heju 14 appartement marie sixtine heju 15

DIY PORTE-PLANTE RETRO

diy heju tripod plant mint 2

Vous l’avez forcément vu passer sur les réseaux sociaux, le nouveau numéro de est sorti il y a quelques jours. Encore une fois, Noémie, Déborah et tous les contributeurs ont fait un travail de fou ! De notre côté, nous avons de nouveau mis la main à la patte avec un nouveau DIY exclusif. Promis, ce cinquième numéro sent bon l’été, les journées chaudes et les couleurs vives. La destination choisie cette fois-ci était la ville de Séville avec ses carreaux colorés et ses plantes tropicales dans toutes les rues. Comme les plantes sont aussi omniprésentes dans nos intérieurs, nous avons eu l’idée de leur donner de la hauteur en créant des présentoirs à plantes à la manière des tables tripodes des années 50. Le bleu et le vert sont mêlés au laiton et au bois et font écho aux couleurs croisées dans les rues de Séville. Pour savoir comment donner un air à la fois rétro et « jungle » à votre intérieur, suivez notre pas-à-pas ou dégotez ce nouveau numéro de Mint magazine.

diy heju tripod plant mint 1

Pour réaliser un présentoir à plantes, vous aurez besoin d’une tige en laiton de 5 mm de diamètre, d’un disque de polystyrène de 10 ou 15 cm de diamètre tous deux disponibles dans les magasins de loisirs créatifs, d’un petit coupe-tube (à retrouver au rayon plomberie de votre magasin de bricolage), d’une bombe de peinture, d’un dessous de plat en bois et d’un tube de colle Néoprène.

Commencez par bomber le disque de polystyrène dans la couleur de votre choix. Puis, coupez la tige en laiton à l’aide du coupe-tube. L’idée est d’obtenir trois morceaux d’environ 30 cm. A l’arrière du disque en polystyrène, marquez trois points à égale distance du centre (environ 3 cm et selon des angles de 120°). Si besoin, aidez-vous d’un rapporteur. Enfoncez ensuite les trois tiges en laiton en biais dans le polystyrène. Pour terminer, collez le dessous de plat en bois sur le disque de polystyrène.

diy heju tripod plant mint 3