DIY CARREAUX EN LIEGE

L’été arrive et les beaux jours aussi. On a envie de manger à l’extérieur et d’habiller son intérieur de couleurs estivales ! Et c’est pile poil ce que vous allez pouvoir faire grâce au DIY du jour que nous avons créé pour . Pour ce troisième numéro, Déborah et Noémie ont choisi de mettre à l’honneur la ville d’Istanbul. Nous avons donc eu l’idée de créer un DIY autour de cette destination si particulière, entre l’Europe et le Moyen-Orient. Nous avons imaginé des losanges en liège rappelant les carreaux de céramique de l’art islamique. Posées sur une table, ils peuvent avoir différentes fonctions. Pris séparément, on peut s’en servir de dessous de verre. Si on les regroupe par trois, on peut les utiliser comme dessous de plat. Et en les alignant tous ensemble, ils peuvent rythmer une décoration de table. Les motifs géométriques et les couleurs rappellent les sols des mosquées turques avec une petite touche printanière. Cette idée est également très rapide à réaliser et, si vous voulez vous lancer, dénichez un magazine ou suivez le guide, direction Istanbul !

diy mint istanbul heju 2

Pour réaliser 9 losanges en liège, vous aurez besoin d’une plaque de liège de 50 cm de côté et de 3 mm d’épaisseur, d’un cutter, de quatre petits pots de peinture, de quatre pinceaux et de masking-tape. Et c’est tout ! Commencez par tracer au crayon à papier des losanges de 19 cm de haut et de 11 cm de large sur votre plaque de liège. Puis, découpez le long des traits à l’aide d’un cutter bien aiguisé. Sur les losanges, tracez des formes géométriques au crayon à papier en vous inspirant des carreaux de céramique orientaux et positionnez le masking-tape le long des traits. Peignez les formes dans la couleur de votre choix et attendez bien que la peinture soit sèche avant de passer à une autre couleur. De notre côté, pour rester dans un univers oriental, nous avons choisi un bleu nuit, un vert menthe assez soutenu, des petites touches de doré et un rose pâle pour de douceur. Et voilà, maintenant, le dur est de trouver la jolie composition !

diy mint istanbul heju 1

Pour savoir où trouver Mint, vous trouverez la liste des distributeurs . En tout cas, on est toujours aussi fiers de faire partie de ce beau projet, aux côtés de photographes, de rédacteurs et d’illustrateurs hyper talentueux. Dans ce nouveau numéro, vous pourrez retrouver les set design de , les photos de , les illustrations de et bien d’autres. On espère que ce nouveau numéro vous plaira autant qu’à nous et on vous donne rendez-vous en octobre pour le suivant ! Vivement !!

Mint magazine - heju 1 Mint magazine - heju 6Mint magazine - heju 8 Mint magazine - heju 7Mint magazine - diy heju 4

INSTITUT FINLANDAIS

Aujourd’hui, nous vous présentons un  lieu parisien que l’on affectionne tout particulièrement et, pour cause, nous y avons animé un atelier DIY début mars autour des tissus Kauniste : . Nous avons été très touchés qu’ils fassent appel à nous et l’une des participantes nous a même dit que le lieu nous allait bien. On le prend évidemment comme un énorme compliment car tous les espaces sont vraiment magnifiques et ancrés dans la culture scandinave. Ouvert en 1991, l’Institut finlandais a pris la place d’un ancien cinéma. En plein cœur du quartier latin, le lieu a été imaginé par l’architecte Juhani Pallasmaa. On y retrouve tous les codes de l’architecture finlandaise, comme l’utilisation du contreplaqué et les grandes baies vitrées. La grande salle rappelle notamment les bâtiments du grand architecte finlandais d’après-guerre, Alvar Aalto.

institut finlandais heju 1

L’Institut finlandais a pour but de présenter la culture finlandaise sous toutes ses formes. En véritable plateforme multiculturelle entre la France et la Finlande, l’Institut développe des échanges entre les milieux créatifs des deux pays. En dehors des ateliers DIY qu’ils proposent ieurs fois par mois, vous pourrez aussi découvrir le cinéma finlandais, prendre des cours de cuisine locale et même apprendre le finnois. Il y a aussi la possibilité d’emprunter des livres finlandais sur demande ou de louer le lieu pour certains évènements.

institut finlandais heju 2 institut finlandais heju 3

En octobre 2013, l’Institut finlandais lance « Instituutti », un nouvel espace composé d’une galerie-boutique et d’un café. Et oui car c’est en Finlande que l’on consomme le de café par habitant au monde ! Le café, Coutume Instituutti, invite donc à célébrer cette culture du café nordique. Pour accompagner votre café, vous pourrez aussi goûter des plats à l’accent finlandais avec des produits sains comme des salades ou des sandwichs. Nous avons vraiment adoré l’aménagement de ce café avec le meuble-bar très léger et tout en bois. Les tables posées sur des tréteaux animent la grande salle avec leur couleur douce. L’ambiance du lieu est très paisible ce qui explique aussi les nombreux étudiants qui viennent étudier ici (en même temps on est à deux pas de la Sorbonne).

institut finlandais heju 4 institut finlandais heju 5

Dans le hall d’entrée, vous découvrirez la galerie-boutique xposant tout le savoir-faire finlandais. Cet espace a été conçu par Linda Bergroth, élue jeune designer de l’année en 2012 en Finlande. Les collections proposées à la vente varient au fil des saisons et mettent aussi bien en avant les grands classiques du design finlandais que les créations des jeunes générations.

institut finlandais heju 6

// Institut finlandais / 60 rue des Ecoles 75005 Paris / ouvert du mardi au samedi de 09h à 19h et le dimanche de 10h à 19h (seulement le café)

MASTERWORK

Si vous nous suivez depuis nos débuts, vous savez que nous sommes fascinés par les objets du quotidien qui allient l’utile au beau. Alors quand Aurélia et Alexis nous ont parlé de leur boutique en ligne, , qui propose des objets « que l’on aime user », on a forcément accroché. Leur but est de dénicher le meilleur basique pour chaque domaine de la vie, toujours intemporel et de bonne qualité. Dans la vraie vie, Aurélia est photographe. C’est d’ailleurs elle qui a pris les jolies photos de sa boutique, mises en scène par la talentueuse Clémence du blog . Et aujourd’hui, nous avons décidé, à notre tour, de mettre à l’honneur les beaux produits de Masterwork à travers trois photos, où l’on vous raconte un peu notre vie de tous les jours.

masterwork heju 1

Pas facile de garder une jolie entrée quand les paires de chaussures s’entassent. Dans notre appartement, nous avons la chance d’avoir un placard où l’on peut tout ranger et, du coup, on ne laisse que les belles paires de chaussures sorties ! Ici, vous reconnaissez ma paire de chaussures fétiches, les mocassins Minnetonka. Et, pour protéger le cuir de nos chaussures, nous avons choisi à base de cire d’abeille de Huberd’s, une entreprise familiale originaire de l’Arizona, et la  en crin de cheval très utile pour lustrer ses chaussures. On a d’ailleurs commencé une collection de petites brosses depuis qu’on a découvert la boutique La Trésorerie près du Canal Saint Martin qui vend des brosses pour toutes les utilisations possibles et imaginables !

masterwork heju 2

Du côté des produits de beauté, nous essayons toujours de choisir des produits naturels. Depuis quelques temps, on ne jure que par le savon d’Alep et les produits Aesop. Il y a peu, on s’est dit qu’il était aussi important de choisir des accessoires de beauté résistants et que l’on peut utiliser chaque jour sans avoir peur de les casser. Nous avons associé le en laiton chromé made in Germany à la d’alun aux propriétés apaisantes et antiseptiques. Ce produit naturel fabriqué en France est aussi beau qu’efficace ! Quant au en corne, il nous a tout de suite plu avec sa couleur beige mouchetée. On a aussi beaucoup aimé le fait qu’il ait été façonné à la main dans un petit atelier anglais spécialisé dans la fabrication d’objets en corne depuis de 250 ans.

masterwork heju 3

Du côté de la cuisine, c’est Julien le chef ! En tant que petit-fils de boulanger, il aime se lancer dans la confection de desserts et de pâtisseries, parfois assez élaborés. Mais, pour la vie de tous les jours, il préfère miser sur des recettes simples avec peu d’ingrédients. Aujourd’hui, on vous dévoile d’ailleurs l’une de nos recettes fétiches, à garder en tête pour les jours froids, la soupe carotte-orange. Si vous voulez la reproduire chez vous, pour deux personnes, il vous faudra 5 carottes, le jus d’une demi-orange, la moitié d’un oignon rouge et quelques brins de coriandre. Tout d’abord, découpez les carottes et l’oignon rouge avec le petit Santoku venant tout droit du Japon. Ensuite, faîtes revenir l’oignon émincé avec du beurre dans une casserole jusqu’à ce qu’il soit bien doré. Ajoutez les carottes et laissez sur le feu pendant 1 à 2 minutes. Versez 50 cl d’eau bouillante (et un cube de bouillon de volaille pour de goût). Laissez mijoter pendant 20 à 30 minutes, jusqu’à ce que les carottes soient tendres. Epluchez l’orange avec d’orange en os et pressez-la. Découpez la coriandre avec les en kevlar. Ajoutez le jus de la demi-orange et les feuilles de coriandre ciselées à votre préparation et mixez le tout jusqu’à obtenir une texture bien homogène. Voilà, c’est prêt !