INGA SEMPE

Inga Sempé heju 1

Inga Sempé heju 2

Inga Sempé heju 3

C’est avec beaucoup d’émotions que nous vous présentons, aujourd’hui, l’un de nos designers préférés, j’ai nommé, . Sempé ? Oui, c’est bien la fille du célèbre illustrateur Jean-Jacques Sempé et d’une illustratrice danoise, Mette Ivers. En de son prénom, Inga a gardé une grande influence de la culture scandinave que l’on remarque tout de suite face à ses créations. Mais, revenons un peu en arrière … Inga obtient son diplôme à l’ENSCI en 1993 puis file vers l’Italie, son nouveau port d’attache, et devient pensionnaire de la villa Médicis à Rome en 2000. Cela vous donne une idée de son niveau ! Mais, ce n’est pas tout car elle fait aussi ses classes auprès de Marc Newson et Andrée Putman. Peu de temps après la création de son studio, elle est repérée par des marques italiennes, françaises ou nordiques et est récompensée par le Grand Prix de la création en design de la ville de Paris en 2003. Désormais, ses créations appartiennent aux collections du centre Pompidou, du Musée des arts décoratifs de Paris et du National Museum de Stockholm. Rien que ça.

Inga Sempé heju 5

Inga Sempé heju 6

Derrière son sourire espiègle, on devine que cette parisienne a la tête remplie d’idées. Chez heju, on craque littéralement pour sa collection de belvédères en bois clair, aériens et très pratiques qu’elle a imaginé pour l’éditeur de meubles parisien, . En , ils permettent de mettre en scène les objets du quotidien, tout en subtilité. Inga recherche toujours à créer des pièces légères qui n’encombrent pas l’espace. Même si ses objets paraissent simples au premier regard, ils sont en fait très réfléchis et audacieux. Et après tout, comme le disait Brancusi « la simplicité est la complexité résolue. »

Inga Sempé heju 8

Inga Sempé heju 7

Comme on peut le faire dans nos études, Inga aime fabriquer des petites maquettes, spontanées et pas forcément bien faites mais qui donnent vie à ses idées. Elle est très attachée à comprendre les matériaux qu’elle utilise pour pouvoir les adapter au mieux pour ses créations. Exactement, ce que l’on nous apprend en école d’archi ! Le matériau et la structure sont là pour servir et mettre en valeur ses idées. Inga a un intérêt tout particulier pour les luminaires, surtout ceux en papier. Les plis sont devenus un peu sa marque de fabrique. Selon elle, « ils permettent de structurer un matériau léger, de lui donner de la rigidité, de l’articuler. » Encore une fois, elle utilise et même détourne à son avantage la matière première.

Inga Sempé heju 1

Inga Sempé heju 4

DIY BOULES A TROUILLOTER

diy boules a trouilloter heju

Noël approche et, cette année encore, vous allez ressortir vos boules de Noël rouges et dorées ? Ah non, cette année, c’est décidé, les bonnes résolutions commencent avant la nouvelle année et donc votre décoration sera colorée et faite maison ! Et bien ça tombe bien car nous vous avons concocté un petit DIY de boules de Noël en papier à réaliser avec vos enfants. Voilà de quoi passer un bon après-midi en famille ! C’est chouette, non ? Ce petit DIY, nous l’avons réalisé spécialement pour le joli magazine gratuit des jeunes parents, , que vous trouverez forcément dans un magasin pour les enfants près de chez vous. Mais, vous pouvez aussi le consulter en ligne !

diy boules a trouilloter heju 2

Le important dans le matériel, ce sont les papiers et les perforatrices ! Et oui, vous aurez de papiers différents, vos boules seront variées et colorées. Logique ! De notre côté, nous avons utilisé des papiers à motifs, à paillettes, des pages de magazines, des emballages cadeaux … Mais, pour que ces boules soient encore personnelles, vous pouvez prendre les dessins de vos enfants ! Et, cela peut aussi être l’occasion de faire ressortir votre âme d’artiste et de vous essayer à la peinture … Sinon, pour les perforatrices, c’est mieux d’utiliser deux diamètres différents pour pouvoir créer différents modèles de boules mais si vous n’en n’avez qu’une ce n’est pas très grave.

diy boules de noel heju 4

Dans un premier temps, on découpe la base des boules de Noël dans un papier blanc un peu épais. Pour tracer les cercles, nous avons utilisé la bonne vieille technique du bol retourné ! C’est amusant de trouver tout ce que l’on peut avoir de rond dans son intérieur … Bref, n’oubliez pas que vous pouvez tracer des cercles de différents diamètres pour avoir ieurs tailles de boules.

diy boules de noel heju 3

diy boules de noel heju 5

Ensuite, vient la partie la amusante : perforer tous les papiers qui vous tombent sous la main ! Une fois que vous avez un petit tas de ronds découpés dans chaque papier, commencez à les coller sur les bases des boules. Vous pouvez les aligner ou les disposer aléatoirement, c’est vous qui voyez !

diy boules de noel heju 6

Lorsque vous avez assez de boules, tournez-les et découpez les morceaux de papier qui dépassent. Ainsi, les bords seront bien nets et vos boules ressembleront à … des boules ! Pour la dernière étape, c’est simple : il vous suffit de percer un petit trou vers le haut de vos boules et d’y passer le fil. Coupez à la bonne longueur et faites un noeud. Et voilà, c’est déjà fini ! Vos boules sont fin prêtes pour trouver une petite place au mur ou sur les branches de votre sapin.

CHEZ ANDREA SHAW

Andrea-Shaw-heju-1

Andrea-Shaw-heju-11

On quitte un peu les intérieurs scandinaves et les architectures japonaises pour s’installer … en Australie ! Et exactement chez , une créatrice pleine de vie et de talent. Bon ok, on triche un peu car Andrea est, elle aussi, une grande fan du design scandinave et de l’esthétique japonais alors forcément ça se ressent un peu dans son intérieur ! D’ailleurs, la marque, qu’elle a créé en 2011, se nomme Stampel et signifie « timbre » en suédois. Si vous êtes une addict (comme moi !), vous avez sûrement déjà dû tomber sur l’une de ses créations aux motifs graphiques. Si ce n’est pas le cas, allez faire un tour sur son d’urgence parce que ça vaut vraiment le coup ! Andrea transforme des objets du quotidien en objets ludiques et décalés.

Andrea-Shaw-heju-21

Andrea-Shaw-heju-22

Andrea-Shaw-heju-23

Andrea-Shaw-heju-24

Andrea adore travailler sur du bois ou du textile pour y imprimer des couleurs flashy. Etant très proche de la nature, elle fait toujours attention de choisir des matériaux naturels et qui respectent l’environnement. Parallèlement à son activité, elle continue à pratiquer la peinture et à créer des installations. Bref, une créative dans l’âme qui fourmille d’idées.

Aujourd’hui, nous nous sommes plutôt concentrés sur la jolie maison d’Andrea à Bendigo, en Australie. Vous verrez que je n’ai pas choisi les photos au hasard car elles ont été prises par la talentueuse pour le magazine . A travers ces quelques clichés, on retrouve bien l’amour qu’elle porte à la nature et le bois très présent dans les maisons australiennes. Contrairement à ses créations espiègles, son intérieur est très calme, tranquille et les couleurs restent plutôt neutres. Chez heju, on est fan du mélange de meubles et de textiles qui font tout le charme de cet intérieur. Et le must, c’est le garage qu’elle a transformé en atelier. Nous, on y passerait bien quelques heures …

Andrea-Shaw-heju-31

Andrea-Shaw-heju-32

Andrea-Shaw-heju-33