CHEZ ANDREA SHAW

Andrea-Shaw-heju-1

Andrea-Shaw-heju-11

On quitte un peu les intérieurs scandinaves et les architectures japonaises pour s’installer … en Australie ! Et exactement chez , une créatrice pleine de vie et de talent. Bon ok, on triche un peu car Andrea est, elle aussi, une grande fan du design scandinave et de l’esthétique japonais alors forcément ça se ressent un peu dans son intérieur ! D’ailleurs, la marque, qu’elle a créé en 2011, se nomme Stampel et signifie « timbre » en suédois. Si vous êtes une addict (comme moi !), vous avez sûrement déjà dû tomber sur l’une de ses créations aux motifs graphiques. Si ce n’est pas le cas, allez faire un tour sur son d’urgence parce que ça vaut vraiment le coup ! Andrea transforme des objets du quotidien en objets ludiques et décalés.

Andrea-Shaw-heju-21

Andrea-Shaw-heju-22

Andrea-Shaw-heju-23

Andrea-Shaw-heju-24

Andrea adore travailler sur du bois ou du textile pour y imprimer des couleurs flashy. Etant très proche de la nature, elle fait toujours attention de choisir des matériaux naturels et qui respectent l’environnement. Parallèlement à son activité, elle continue à pratiquer la peinture et à créer des installations. Bref, une créative dans l’âme qui fourmille d’idées.

Aujourd’hui, nous nous sommes plutôt concentrés sur la jolie maison d’Andrea à Bendigo, en Australie. Vous verrez que je n’ai pas choisi les photos au hasard car elles ont été prises par la talentueuse pour le magazine . A travers ces quelques clichés, on retrouve bien l’amour qu’elle porte à la nature et le bois très présent dans les maisons australiennes. Contrairement à ses créations espiègles, son intérieur est très calme, tranquille et les couleurs restent plutôt neutres. Chez heju, on est fan du mélange de meubles et de textiles qui font tout le charme de cet intérieur. Et le must, c’est le garage qu’elle a transformé en atelier. Nous, on y passerait bien quelques heures …

Andrea-Shaw-heju-31

Andrea-Shaw-heju-32

Andrea-Shaw-heju-33

CARO-MA

S’il y a une discipline artistique qui m’a toujours attiré, c’est bien le collage. Si je devenais artiste un jour, je pense que je ferais des collages. En fait, je rêve d’avoir un studio créatif, un peu touche-à-tout, à la manière de . Voilà c’est dit ! Mais, rien n’est encore perdu pour moi, puisque je viens de découvrir le travail d’une artiste, , diplômée d’une école d’architecture parisienne.

caro-ma-heju-1

caro-ma-heju-2

caro-ma-heju-3

Pour ses créations, elle peut collecter toutes sortes d’images, des photos de familles inconnues trouvées en brocante, des gravures anciennes ou même des illustrations de vieux livres de géographie. Mais, il s’agit toujours d’images qui la titillent, qui parlent à son âme ou qui font appel à ses souvenirs. Elle avoue elle-même ne pas connaître à l’avance le résultat de ses détournements, mais, se laisse plutôt surprendre par le résultat … Caro-ma détourne des images anodines et les assemble pour créer un univers nouveau. L’ordinaire devient extraordinaire !

Grâce à sa grande sensibilité, elle parvient à déceler le beau dans les choses banales, les paysages quotidiens. Avec sa capacité d’abstraction, l’art du collage permet de mélanger des choses qui ne vont pas forcément ensemble. Il amène les observateurs à réfléchir et à faire marcher leur imagination et cela même avec des éléments de leur quotidien. J’aime beaucoup la façon dont elle joue avec les différentes échelles d’objets pour créer des incohérences, des anachronismes. Elle réduit l’architecture et grossit les fleurs pour qu’elles deviennent à taille humaine. Cette jeune parisienne nous offre un autre regard sur le monde qui nous entoure, un monde surréaliste !

caro-ma-heju-4

caro-ma-heju-5

caro-ma-heju-6

caro-ma-heju-7

COLLECTIONS D’OBJETS

Aujourd’hui, nous avons décidé de vous montrer notre intérieur sous un nouvel angle ! Nous avons toujours été fascinés par les collections d’objets, joliment présentées, alors, on a décidé, nous aussi, de créer des compositions avec nos objets déco fétiches, toutes ces petites choses qui nous tiennent à cœur. Au final, on dirait des tableaux d’objets plein de couleurs. Vous y apercevrez notre trousse festonnée cousue avec amour, le vase rose d’ offert par , l’un de nos magazines d’architecture japonaise préféré, le petit panda de  trouvée dans l’ancienne boutique de , une tasse de thé, notre carnet à idées, le coussin nuage de  achetée chez  et aussi le livre Make my Party de Lisa Gachet imaginé par la jolie créatrice du blog . Mais, on vous laisse découvrir tout ça …

nos collections objets heju

nos collections objets heju 2

nos collections objets heju 3

nos collections objets heju 4

nos collections objets heju 5