DE L’ESTUAIRE A LA COTE D’AMOUR

Nous sommes au beau milieu du mois d’octobre, les jours sont de en courts et rudes, les arbres montrent leurs belles feuilles d’automne et nous travaillons chaque jour un peu (ah, fameuses études d’archi !) … Alors, pourquoi ne pas revenir quelques semaines en arrière pour une cure de soleil et de bons souvenirs ? Voici le (petit) récit de notre escapade sur la Côte d’Amour et ses jolis paysages !

estuaire cote amour heju

Pour nous évader de notre stage, nous avions décidé de voguer le long de la Loire ! En grands fans d’art en tout genre, nous étions curieux d’expérimenter , une croisière artistique entre Nantes et Saint-Nazaire. Cette balade de de deux heures nous a permis d’apercevoir des paysages industriels remarquables, une nature sauvage splendide et surtout des œuvres d’art surréalistes tels que « Le Pendule » de Roman Signer, « Serpentine Rouge » de Jimmie Durham, « Villa Cheminée » de Tatzu Nishi et surtout la fameuse « Maison dans la Loire » de Jean-Luc Courcoult.

estuaire cote amour heju 2

estuaire cote amour heju 3

estuaire cote amour heju 4

estuaire cote amour heju 5

estuaire cote amour heju 6

estuaire cote amour heju 7

estuaire cote amour heju 8

Une fois arrivés à Saint-Nazaire, nous avons exploré une ville à l’âme industrielle très ancrée dans les années 60. Nous avons passé l’après-midi à découvrir l’ancienne base sous-marine, le « Jardin du Tiers Paysage » de Gilles Clément et la célèbre « Suite de Triangles » de Felice Varini … Une impressionnante anamorphose dont seul cet artiste suisse a le secret !

estuaire cote amour heju 9

estuaire cote amour heju 10

estuaire cote amour heju 11

estuaire cote amour heju 12

estuaire cote amour heju 13

estuaire cote amour heju 14

estuaire cote amour heju 15

Et, qu’aurait-été notre séjour sans une petite journée à la plage ? Entre deux coups de crayon, direction Le Croisic, un charmant village de la Côte d’Amour. L’endroit idéal pour se promener le long de mignons sentiers, se poser sur le sable fin et profiter du soleil ! Ah, tout ça nous paraît déjà bien loin … Vivement l’été prochain !

estuaire cote amour heju 16

estuaire cote amour heju 17

estuaire cote amour heju 18

estuaire cote amour heju 20

estuaire cote amour heju 21

HELLOMARINE

hellomarine-heju-1

Parfois, on clique de lien en lien, on vogue sur la toile sans vraiment savoir où aller et puis, soudain, on tombe nez à nez avec de véritables trésors que l’on aimerait garder jalousement pour soi … Aaaah, c’est ça, la magie d’internet ! Mais, chez heju, nous ne sommes pas du genre à tout garder pour notre pomme. Bien au contraire, nous aimons vous faire partager toutes nos trouvailles !

Hellomarine heju 2

Hellomarine heju 3

Aujourd’hui, la pépite en question n’est autre que ! Cette frenchy exilée de l’autre côté de la manche est une  graphiste aux doigts de fée. Née à Paris, elle grandit ensuite dans le sud de la France avant de prendre son envol en installant son atelier dans la station balnéaire de Brighton. Une fois là-bas, elle décide de travailler pour différents clients (The Guardian, Penguin, The Big Chill) tout en exposant régulièrement ses travaux personnels.

Hellomarine heju 4

Hellomarine heju 5

Cette maman illustratrice puise son inspiration dans la musique, la mode, le mouvement yéyé, les jouets vintage, les pois, les motifs, les ours, les tipis, les films d’Alfred Hitchcock … Un savant mélange qui nous permet de découvrir des illustrations pétillantes, colorées et parfois surréalistes, au doux parfum des sixties ! Alors si, comme nous, vous avez été envoutés par son travail, nous vous conseillons (fortement) d’aller faire un tour sur son shop  ou . De notre côté, il se peut que nous craquions sous peu pour « Pom Pom Hat » ou « Tipi », des affiches qui donnent envie de croquer la vie à pleine dent !

hellomarine-heju-10

L’ATELIER DU PETIT PARC

Parmi les choses que l’on voulait absolument voir à Nantes, il y avait . Et, nous n’avons pas été déçus de notre rencontre avec Muriel et Isabelle, le joyeux duo qui tient la boutique ! Déjà, leur site donne un avant-goût de la qualité de leur sélection et du soin avec lequel elles choisissent leurs produits. Mais, nous avons découvert qu’elles mettaient tout leur amour dans les objets qu’elles chinaient au point d’avoir un pincement au coeur lorsqu’un meuble trouvait preneur. Ici, chaque pièce est bichonnée et chaque commande est préparée comme elles l’auraient fait pour elles ! Isabelle et Muriel nous ont donc reçu avec beaucoup de gentillesse et nous ont raconté leur expérience autour d’un thé.

atelier du petit parc heju

Quand on leur a demandé ce qu’elles préféreraient en déco, elle nous ont répondu qu’elles craquaient pour les ambiances scandinaves, où tout est noir et blanc, avec des meubles en rotin et quelques touches de couleurs sur les objets. A partir de là, on ne pouvait que bien s’entendre ! Même si beaucoup d’entre vous connaissent sûrement déjà l’Atelier du petit parc, nous avons voulu vous retranscrire ici les questions que nous leur avons posé et les réponses qu’elles nous ont donné en toute simplicité. Nous espérons que cela vous donnera encore envie (s’il y avait besoin) de pousser la porte de ce magnifique atelier-boutique si vous êtes de passage à Nantes.

atelier du petit parc heju 9

Pourquoi vous êtes-vous lancées dans cette aventure ?

Muriel : J’ai toujours chiné mais je n’avais jamais pensé en faire mon métier. La boutique a vraiment commencé, il y a trois ans et demi, grâce à Jérôme et Karine de . Ils avaient l’habitude d’organiser des ventes avec ieurs créateurs et ils n’avaient personne qui faisait de la brocante donc ils m’ont proposé d’amener un peu de mobilier. Et tous ceux qui ont participé à cette vente ont été repérés par les organisateurs de Georges, le marché de créateurs au Lieu Unique à Nantes. D’une centaine de personnes qui venaient aux ventes, on est passé à 10 000 personnes en l’espace de quelques mois. Du coup, il a fallu que je m’inscrive en auto-entrepreneur et que je lance le blog.

Isabelle : Moi, j’étais une cliente de Muriel, la toute première. Et lors du deuxième Georges, un an après, Muriel m’a confié qu’elle n’en pouvait , qu’elle avait trop de travail et moi, à l’époque, j’avais du temps libre donc je lui ai proposé qu’on travaille ensemble. Pendant quatre mois, on a travaillé chez elle et puis on a trouvé un petit garage dans le quartier où on a pu installer notre stock et surtout notre atelier. Et, un an après, on est arrivées ici.

Muriel : On avait l’envie de mélanger notre mobilier chiné et de proposer de jeunes créateurs de la région pour mixer le vintage et des choses contemporaines.

atelier du petit parc heju 7

Quels sont vos parcours respectifs avant d’ouvrir la boutique ?

Muriel : Alors, avant ça n’avait rien à voir puisque j’étais dans une grosse société en tant qu’assistante de direction. J’ai aussi eu une boîte d’évènementiel. Je suis vraiment une touche-à-tout avec un parcours assez hétéroclite. Je suis arrivée dans le milieu de la décoration un peu par hasard même si, dans ma famille, on est des chineurs de père en fille.

Isabelle : Moi, j’ai une formation d’architecte, j’ai exercé pendant 4 ans puis après je me suis arrêtée. J’ai élevé mes enfants pendant 15 ans et j’ai repris le travail avec Muriel. Au début, je devais commencer doucement mais, finalement, je suis vite rentrée dedans.

atelier du petit parc heju 6

Est-ce que vous pourriez nous décrire une journée type ?

Muriel : Il n’ y a pas vraiment de journée type …

Isabelle : C’est justement ce qui nous plait bien ! Notre activité est vraiment variée.

Muriel : On peut plutôt vous raconter une semaine type. Au début de la semaine, on va chiner dans des vide-greniers, sur le bon coin ou réserver des choses auprès de professionnels. Après, moi je gère le site et les commandes alors qu’Isabelle, elle, est côté boutique.

Isabelle : Je m’occupe des achats de mobilier, de la rénovation et des finitions.

atelier du petit parc heju 3

D’où vient le nom de l’Atelier du petit parc ?

Muriel : C’est parce que j’habite avenue du petit parc ! Tout ça s’est fait, encore une fois, avec Karine et Jérôme de Mr & Mrs Clynk, on hésitait entre « l’Entrepôt du petit parc » ou « l’Atelier du petit parc ». Je n’ai pas vraiment réfléchi, ça s’est vraiment fait simplement.

atelier du petit parc heju 8

Quand un meuble arrive chez vous, qu’est-ce que vous lui faites « subir » ? 

Muriel : D’abord, on étudie le meuble sous toutes ses coutures parce qu’il arrive rarement en bon état. Après, on l’essaie pour voir si c’est confortable, si c’est solide, si c’est adapté à un enfant … On vérifie toute la quincaillerie par exemple pour les lits et on voit si tout est conforme. Après, il subit un petit nettoyage de surface. On le prend en photo, on le met sur le site. Et une fois qu’il est vendu, là c’est grand nettoyage pour qu’il arrive chez le client comme neuf. On le fait comme si c’était pour nous !

Isabelle : Parfois on va repeindre du mobilier mais à la demande. On le fait mais vraiment quand c’est la dernière solution. On essaie d’intervenir le moins possible.

Quelle a été votre belle trouvaille ?

Muriel : C’est difficile d’en donner une parce qu’on aime tout ce qu’on chine ! Je craque quand même beaucoup pour les petits lits de bébé ! Quand ils partent, on a hâte que les clientes nous envoient une petite photo ! On est vraiment attachées au mobilier car on chine vraiment ce que l’on aime, c’est pour ça que l’on est un peu à part.

atelier du petit parc heju 5

Est-ce que vous auriez une couleur fétiche ou un matériau que vous aimez particulièrement travailler ? 

Muriel : On aime rester dans le naturel. Après au niveau des couleurs, on aime les couleurs assez sourdes depuis toujours. On ne choisira pas un jaune pétant mais plutôt éteint. Et, naturellement, cela conduit aux années 1950 car ce sont des non-couleurs qui restent très intemporelles.

Quelle est la chose dont vous êtes les fières ? 

Isabelle : Quand Marie Claire Idées a parlé de nous, ça m’a ému parce que c’est un magazine que je lis depuis toute petite, c’est vraiment LE magazine dans la famille.

atelier du petit parc heju 2

Quels sont vos derniers coups de cœur (déco, blog, artiste) ? 

Muriel : Moi j’aime bien le blog  d’Aurélie Lécuyer.

C’est d’ailleurs elle qui a fait les photos de votre site.

Muriel : Oui c’est vrai mais, en même temps, elle n’aurait pas été sur Nantes on ne l’aurait pas é parce qu’on a un peu de mal à mesurer notre « notoriété ». Mais, en fait, Aurélie est super timide. On est un peu pareilles.

Isabelle : D’ailleurs, elle ne pensait pas qu’on lui demanderait non et c’est par des amis communs qu’on a pu se er. On se rend compte que les gens dont on aime bien les univers et bien, finalement, on se ressemble un peu. Pour Milk and Paper, j’avais peur aussi, j’avais l’impression que c’était un gros truc et derrière on se rend compte que c’est quelqu’un d’humain !

atelier du petit parc heju 4

Quelles sont vos envies pour l’avenir ?

Muriel : On aimerait travailler de en avec des décorateurs et donner des conseils de décoration aux particuliers. Là, on est en train de meubler deux gîtes urbains. Ils nous ont donné carte blanche pour faire toute la déco. On aimerait bien évoluer pour imprimer un peu le style de l’atelier du petit parc.

Quelle est votre dernière folie en déco ?

Muriel : On est très raisonnables.

Isabelle : L’autre jour, mon mari m’a dit « Non c’est terminé, commencez par vendre tout ce que vous avez en stock et après vous pourrez faire d’autres achats » donc, du coup, on n‘achète rien !

atelier du petit parc heju 10

// L’atelier du Petit Parc / 19 Allée Baco 44000 Nantes / ouvert du jeudi au samedi de 14h30 à 18h30